Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chocolat Piment Tagada

Chocolat Piment Tagada

Le bon goût est ici

Silmara, une boule d'énergie au sourire enjôleur

Découvrez cette charmante jeune femme au sourire enjôleur et au tempérament de feu. Une boule d'énergie, beaucoup de simplicité, un peu de malice et une gentillesse remarquable, voilà une jeune femme en paix avec son âme. La tête sur les épaules et les yeux dans les nuages, elle nous accorde un alinéa de son intimité.

Sam portrait

Silmara, belle au naturel sans chichis.

 

Bonjour Silmara et bienvenue à toi sur Chocolat Piment et Tagada. Parle-moi de ce qui te représente le mieux. Qui es-tu ? D'où viens-tu ? Quelle est ta profession ?

Bonjour Flo, merci de m'avoir invitée à participer à ton blog. Je suis Brésilienne et j'ai 28 ans. J'ai grandi dans une petite ville dans l'Etat de Sao Paulo. Après avoir terminé l'université de Relations Publiques, j'ai déménagé à Dublin pour étudier l'anglais. Là-bas, j'ai rencontré Cédric, aujourd'hui mon mari, et ensemble nous avons déménagé à Barcelone, en 2007 où j'ai eu l'occasion de travailler dans une entreprise qui distribuait des marques streetwear et skatewear. J'ai apprécié de travailler dans la mode. Malheureusement, à cause de la crise, la société a fermé et maintenant je travaille dans un tout différent secteur professionnel : une multinationale chimique.

En ce moment, nous allons passer à la Suisse où j'espère retourner au travail dans le business de la mode que j'adore.

 

J'imagine que tu as des passions. Quelles sont-elles ?

Les films, les livres, les bonnes histoires. Bref, ma grande passion est l’être humain et ses interactions avec le monde - la musique, la photographie, l'écriture - Bref, la communication.

 

Quel serait pour toi ton plus grand rêve ?

Sur le plan professionnel, je n'ai pas encore trouvé ma place. Ca ne veut pas dire que je n'aimais pas mes anciens boulots mais je sens que je vais trouver le travail de mes rêves.

Sur le plan sentimental, j'ai la chance d'avoir déjà trouvé ma deuxième moitié, donc pour l'instant il ne nous manque que le(s) petit(s).

 

Es-tu une « fashionista » dans l'âme ?

Oui ! Je suis la mode intelligemment, je ne me contente pas de suivre aveuglément la mode. J'essaie tout simplement d'adapter les tendances dictées par les magazines, les célébrités etc. à ma façon, selon ma personnalité, selon mes envies. Certes, j'aime connaître les nouveautés mais par dessus tout j'estime que faire ma propre opinion est plus profitable. Parfois, je m'inspire de la rue.

 

Quelle sera ou seront les tendances que tu suivras cet été ?

Le blanc ! mais aussi les chaussures compensées à talons hauts, les accessoires style Boho chic, comme des ceintures taille haute en cuir et pièces en lacet et crochet.

 

Quels sont les accessoires qui te plaisent le plus ?

En ce qui concerne les accessoires, je n'achète que le strict minimum. Je sais pertinemment que les détails font la différence, mais je n'aime pas me mettre en valeur avec trop de chichis. Je préfère laisser place à l'harmonie. Par exemple, si j'ai une montre, je ne mets pas de bracelets, et si je porte un collier assez imposant, je ne mets pas de boucles d'oreilles. Les boucles d'oreilles sont mes bijoux favoris. J'en ai plusieurs de différentes formes et couleurs !

 

Plutôt jupe ou pantalon ?

Pour l'été à Barcelone, jupe mais le reste de l'année, pantalon.

 

Plutôt sacs ou chaussures ?

Chaussures ! Je suis folle de chaussures de tous les styles et tous les prix. Je ne suis jamais contente, j'ai toujours besoin de plus (rires).

 

Accordes-tu un peu de fantaisie à ton look ou au contraire, préfères-tu la sobriété ? (Do you give a little whimsy to your look or, conversely, do you prefer the sobriety?)

Je préfère toujours la simplicité à l'excès. Je ne dirais pas une allure élégante ou sobre, mais plutôt urbaine et à l'aise.

 

Considères-tu les blogueuses mode comme des icônes ? (Do you think that fashion bloggers are a symbol of fashion ?)

Oui, sans doute. Aujourd'hui ce n'est plus les gens qui suivent la mode mais c'est la mode qui suit les gens, et ça c'est du à l'influence d'Internet sur nos vies. Chacun peut montrer au monde sa conception de la mode. C'est dingue comme la vision des uns peut se répandre sur Internet et du coup, cela engendre un impact impressionnant chez d'autres. Il y a bien plus de diversité, de créativité et de liberté.

 

As-tu des chouchous parmi les blogueuses ? (What are your favorite bloggers?)

J'adore trouver les nouveaux blogs, particulièrement ceux qui sont bourrés d'informations, de bons plans, de nouveautés. Les blogs qui offrent une lecture accessible et agréable - comme le tien ! - Aussi, j'adore savoir les différentes opinions sur les styles des stars. C'est énorme la façon dont un look peut engendrer un autre mais avec des pièces différentes. En définitive, chacun a son propre look.

Sinon, quand j'ai besoin de rigoler un peu, je vais sur http://gofugyourself.com. C'est un blog qui discutent des « fashion faux-pas » vus sur les célébrités. Je ne suis pas toujours d'accord avec les deux auteures, mais ce qui se dit chez elles est hilarant. Et j'en tire une morale : la mode n'est pas qu'une question d'argent.

 

Penses-tu être une bonne conseillère en matière de style vestimentaire ? (Do you think that you are a great advisor for clothing wearing?)

 

Je crois détenir un bon sens des proportions et savoir reconnaître ce qui est bon pour moi. Donc, je ne saute pas sur les chaussures ou fringues derniers cris. Je m'impose une réflexion et je sélectionne ce qui est bon pour moi. Savoir faire des choix c'est avant tout être bien avec soi-même et dans la vie. Il ne suffit pas de s'habiller comme le dicte la mode. Si tu n'es pas sûre de ce que tu portes, ça va te sembler hors contexte et le résultat ne sera pas joli. L'important c'est de se sentir bien et cela se ressentira au-delà de ta tenue.

 

Aimerais-tu ouvrir ton propre blog ?

J'ai déjà essayé, mais après quelques semaines j'ai laissé tomber. La vérité, c'est que j'aime plus lire qu'écrire. Mais on verra. Maintenant avec la nouvelle vie en Suisse, je vais avoir beaucoup de sujets.

 

Où vas-tu généralement acheter tes fringues ? (Where do you usually make shopping?)

A Barcelone, les grands magasins règnent en maîtres : Zara, Bershka, H&M. Les prix y sont exceptionnels par contre, il n'y a pas trop d'exclusivité, de qualité ou d'originalité. Donc, je préfère acheter dans ces boutiques les essentielles et basiques, comme une chemise blanche, ou quelque pièce clé de la saison, et chercher des produits de qualité dans des boutiques de l'ancien quartier du Born, où il y a quelques boutiques mode de design et des « outlets » de grandes marques.

 

As-tu fais des folies ces derniers temps ? (Did you splurge lately?)

Non, je n'ai pas l'habitude de faire trop de folies... Mais il y a quelques mois je suis allée à une vente « outlet » pour y acheter un jeans, mais il y avait un nombre incalculable de belles pièces au meilleurs prix que je suis finalement repartie avec deux !

 

Quel est ton dernier caprice mode ? (What is your lastest fashion whim?)

Une paire de sandales compensées à talons en cuir, très hautes, en couleur camel. Elles sont toutes neuves, je ne les ai pas encore mises !

 

Tu es Brésilienne de naissance, Barcelonaise d'adoption, Bordelaise de coeur et bientôt tu iras t'installer en Suisse. Pourquoi cet amour du voyage ?

Ce n’était pas planifié ! Je suis allée à Dublin pour apprendre l'anglais et après je n'ai fait que suivre mon coeur. Vivre en différents endroits est très enrichissant, mais aussi fatigant et triste quand même, car tu laisses toujours des amies et dois recommencer de zéro.

 

Quelles villes du monde préfères-tu ? (What are your favorite towns of the world?)

D'un point de vue touristique, en Europe j'aime Prague. C'est très joli et romantique, il y a beaucoup à voir. De plus, tu peux tout visiter en marchant. En Espagne, Séville propose de beaux bijoux à voir et à manger, et la Costa Brava Catalane ont des visites à couper le souffle.

Rio de Janeiro porte bien son surnom de "ville merveilleuse". Les plages sont très jolies, particulièrement les moins urbaines, comme Macumba e Vermelha. Ce qui est merveilleux c'est cet océan de verdure qui encadre la ville ainsi que ces montagnes. Malheureusement, l'insécurité là-bas est palpable. S'il n'y avait pas ce problème, Rio serait la ville parfaite à vivre.

 

Barcelone va-t-elle te manquer ? 

Oui et non. Oui, parce que c'est indéniable que c'est une ville agréable à vivre, pour le climat et la multitude de loisirs qu'il est possible de faire ainsi que la diversité. Bien entendu, Barcelone est une ville gastronomique. Elle possède de grands restaurants et des bars à tapas très sympathiques mais aussi un axe de mobilité fabuleux : je me déplace en métro et j'adore ! Et je dirais non, parce que Barcelone est trop touristique, il y a toujours du monde, du bruit. J'avais déjà commencer a éviter certains endroits parce que je savais qu'il y aurait du monde. Et cet afflux touristique fait augmenter les prix - peut être que non pour un touriste, mais si tu travailles et vis à Barcelone, la vie est chère.-

 

Quel est ton secret de beauté ? (What is your beauty secret ?)

Garder la peau propre, hydratée et protégée. J'accorde plus d'attention à ma peau et je me préoccupe des effets du soleil, depuis mon 25ème anniversaire. J'utilise un gel protecteur solaire ainsi qu'une crème de jour et une autre pour la nuit. Mon rituel s'accompagne de petites astuces comme appliquer en petites quantités pour ne pas saturer la peau avec le produit.

 

Aimes-tu te maquiller ? (Do you love make-up?)

Oui, mais pas tous les jours. J'adore le look « clean » et normalement je laisse le maquillage pour des évènements spéciaux. C'est clair qu'après une nuit courte, j'essaie de camoufler les dégâts avec un peu de maquillage le lendemain matin.

 

Es-tu méfiante face aux produits de maquillage bas de gamme ? (Are you suspicious of the make-up low-end?)

Non, pas méfiante, je dirais plutôt que je sais que le résultat acquis n'est pas pareil et ne dure pas aussi longtemps que celui d'un produit de haute gamme.

 

Quel est ton dernier caprice beauté ? (What are your latest beauty whim?)

Un protecteur solaire pour le visage, facteur 90, en gel, donc après l'application la peau n'est pas grasse (Heliocare Gel Ultra FPS-90). Mon secret c'est une légère application, en mouvements circulaires, que je pose sur le visage et le cou. Tu gagnes un meilleur « coverage » (couverture, protection) et le produit est plus vite absorbé.

 

Alors, heureuse ? (So happy ?)

Oh, oui !!! heureuse, satisfaite et reconnaissante pour tout ce que la vie m'a donné et continue à me donner.

 

Quels pays n'as-tu pas encore visité ? (What countries do you not visit ? )

Ah, plusieurs. L’Angleterre, par exemple. Je ne la connais pas pourtant, ce n'est pas si loin de Barcelone. Mais les deux pays que j'adorerais connaître demeurent les Etats Unis (particulièrement New York) et le Japon.

 

Et pour finir, es-tu gourmande ? (And finally, are you greedy?)

Je l'ai été. Je suis plus équilibrée maintenant. J'aime goûter un peu de tout mais sans exagération.

 

Plutôt sucré ou salé ? (Rather sweet or savory?)

Hum, je suis mariée avec un chef pâtissier... donc ça veut dire quelque chose ! Sucré !

 

Partiellement traduit de l'Anglais.

 Sam.jpg

Merci à toi Silmara pour avoir répondu à cette interview. Et je te félicite pour tes progrès en Français.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article