Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chocolat Piment Tagada

Chocolat Piment Tagada

Le bon goût est ici

Chuis pas Vegan mais j'aime les légumes

 

 

Vegan ? Qu'est-ce que ce mot bizarre ? Une organisation non violente revendicative ? Une nouvelle marque de fringues archi cool ? Une énième façon et bien moins ridicule de perdre du poids ? Non !!! C'est un mot provenant des Etats Unis qui signifie végétalien. C'est un mode vie qui refuse l'exploitation et la cruauté envers les animaux mais d'un point de vue plus précis c'est rejeter l'achat ou la consommation de produits issus d'animaux ou ayant fait l'objet d'expérimentations. Les Français ayant pris fait et cause pour ce nouveau mode de vie, voient le véganisme comme un régime alimentaire favorisant les aliments non animal. Chez nous, Vegan s'écrit Végane.

 

Les Véganes ne mangent pas :

  • les produits laitiers tels que le lait, le beurre, le fromage,...
  • les denrées animales telles que la viande, le poisson, les mollusques, les crustacés
  • mais aussi les produits venant de l'apiculture (miel, gelée royale), la gélatine qui est une substance étroitement liée aux os, cartilages, ligaments du porc et bien d'autres.

Tout comme les Véganes américains, ceux de France ne supportent pas les habits provenant de cadavres d'animaux et encore moins tous les produits de grande consommation dérivés du monde animal. Les mots : soie, laine, fourrure, cuir, rouge à lèvres et autres cosmétiques, sont exclus de leur langage. Ils s'habillent en 100% coton et dévorent des champignons en complément de légumes, fruits, noix et graines.

 

Donc, un Végane c'est : un défenseur des animaux, un écolo et un altermondialiste qui se soucie de la nature et de l'humanité. C'est honorable de leur part ! Comment peut-on ne pas respecter cette façon de vivre ? Oui mais aussi louable qu'est leur cause, je ne suis pas Végane !

 

Ma tendre moitié déteste la courgette, l'aubergine et les poivrons. Alors que moi, je mange tous les légumes. Petite, je détestais les petits pois. Je n'aimais pas ce léger goût sucré mais en grandissant j'ai changé ma perception du goût. Désormais, je raffole des légumes autant que certains fruits. – J'ai une petite réticence pour deux fruits très connus mais peu répandus sur les terres métropolitaines la banane et le fruit de la passion. Je n'en ai pas horreur mais je n'éprouve aucun plaisir à les manger. L'un que je trouve trop acide et quelque peu gluant et l'autre qui n'offre pas une texture agréable me laissant un arrière-goût métallique. – Par contre la banane mélangée à d'autres ingrédients servie en pâtisserie par exemple, je n'y renoncerai jamais – à moins que mon estomac s'y refuse. –

 

Les légumes, ah ! les légumes ! Il me faut toujours ma dose de végétaux pour me sentir bien en forme. De mon enfance à l'adolescence, mes repas se composaient d'un carry (ou cari : plat en sauce) et de riz accompagnés de grains (lentilles ou pois du cap ou haricots rouges, blancs ou noirs aussi appelés à La Réunion vouem agrémentés d'ail, de thym, de gingembre, de sel et de poivre) que l'on accompagnait à sa guise de sauce pimentée (rougail ou pâte de piments). Cette formidable association de saveurs, d'odeurs et de couleurs dans mon assiette n'allait jamais sans un peu de verdure (une bonne laitue aillée, salée et poivrée comme il faut) ou des carottes râpées à la vinaigrettes. Mmm ! C'était bon les petits plats de maman !

 

Des légumes, j'en mange souvent pour ne pas dire tous les jours. Je tiens particulièrement à les déguster de différentes manières et de toutes sortes. Mais savez-vous quels sont les légumes les plus intéressants à mettre dans nos assiettes ?

 

Illico presto dans l'assiette

 

La laitue

Je devrai dire les laitues. Aussi variées que goûteuses, les laitues présentent une bonne source de nutriments : vitamine A ; vitamine K ; vitamine C. La laitue pommée ( la plus coutumière) est excellente pour la fluidité du sang et la prévention du vieillissement prématuré mais aussi pour diminuer le risque de maladies cardio-vasculaires. La laitue romaine est une très bonne source de folates (vitamine B9), de fer et de vitamine K. La laitue frisée est une excellente source de manganèse et de vitamines C, K et B9. La Boston est très bonne pour la coagulation du sang et la formation des os (vitamine K). La laitue Iceberg s'apparente à la Batavia, elle-même apparentée à la classique laitue pommée. Très croquante et légèrement soufflée, la salade Iceberg a des feuilles presque blanches dentelées et enroulées sur elles-mêmes. Riche en vitamines C, K, B9 et en sels minéraux (fer, zinc, phosphore, magnésium, calcium...), elle favorise le développement des tissus, notamment épithéliaux (cornée de l'oeil, voies respiratoires, intestinc...) et diminue le risque de maladies cardio-vasculaires.

 

Pour la petite histoire : On doit son nom aux Américains des années 30 qui lors des transports remplissaient les wagons de caisses de salades étaient recouverts de glace pilée. En France, la Iceberg est essentiellement produite en Bretagne. Point de vue recettes, tout le monde sait agrémenter une salade hein ?

 

Pour rappel : Le manganèse est un oligo-élément essentiel à certaines fonctions de l'organisme. Il participe au bon fonctionnement des cellules (activités enzymatiques), aide à lutter contre le vieillissement et participe à la synthèse de certaines hormones. Sa carence est rare et se manifeste principalement par des désordres de type allergies, des problèmes osseux ou encore une variation de l'humeur. 

Les salades vertes sont essentielles mais attention à faire le bon choix! Dans le cadre d'un régime amégrissant par exemple: il vaut mieux consommer de la mâche ou de la roquette plutôt que de la laitue. Vous ferez un apport nutitif plus intéressant. N'oubliez pas que la laitue est pauvre en calorie donc pour un apport journalier, elle n'est pas recommandée. seule. 


Les blettes (chez moi on les appelle brèdes)

Ce sont des plantes herbacées qui se mangent entièrement, rien est à jeter ! Comme une plante potagère, la blette est feuillue et callipyge. Associée à la viande, la vitamine C qu'elle renferme donne une meilleure assimilation du fer provenant de la viande. Contenant des anti-oxydants, elle est aussi un anti-rides naturel – tout comme les fruits et légumes bourrés d'anti-oxydants et de vitamines – qui plus-est ne coûte pas une blinde ! Autres bénéfices non négligeables, la blette fait un bien fou à son transit. Riche en eau et en fibres, on lui prête même des vertus diurétiques et laxatives.

Blettes en terre

Blettes en terre

Photo Certiferme.com

Bon à savoir : Plus les feuilles de la blette sont vertes, plus elles contiennent du fer et du calcium.

 

Et en cuisine comment prépare-t-on les blettes ? Comme vous le voudrez ! Des feuilles vert foncé aux côtes blanches, tout se mange ! À La Réunion, les brèdes chou de Chine, en créole brèdes chou chine (blettes) se mangent essentiellement en fricassée avec un petit gazon de riz, des grains, parfois accompagnées de poisson ou de camarons (grosses crevettes pêchées en eau douce, plus grosses que des gambas) et du rougail (ou de la pâte de piment.) Ici, en métropole, les blettes se consomment sous forme de quiches, de tourtes, tartes, pizzas mais aussi en gratin ou plus light en bouillon ou en salade.

 

Les légumes secs (lentilles, haricots rouges, noirs, blancs, flageolets, les pois...)

Tout le monde connait les légumes secs ! Du Brésilien se régalant de sa typique feijoada – j'adore ce plat ! – ou d'arroz de feijão (riz aux haricots l'équivalent du zambrocal réunionnais) en passant par le chili con carne du Texas (à base de kidney beans : des haricots rouge foncé), au cassoulet toulousain et au substantiel plat de daal (ou dahl, dal sont des légumineuses préparées généralement en sauce, purée ou fricassée) bengali (Bengale), penjabi (Penjab), cachemiri (Cachemire), gujarati (Gujarat), – mais aussi népalais, srilankais, pakistanais, bref ! de toute l'Asie méridionale – jusqu'aux pâtisseries japonaises que l'on connait sous le nom de daifuku à base d'adzuki, les légumes secs remportent un grand succès à travers les âges et contrées lointaines et limitrophes. Les adzuki ou azuki sont des haricots aussi rouges que les kidney beans mais représentés sous une forme plus ronde. Ils font le bonheur des becs sucrés !

Haricots-azuki.jpg Haricots adzuki ou azuki

photo Wikipedia

Outre les saveurs qu'elles peuvent nous offrir, les légumineuses nous garantissent vitalité et renfort physique. Riches en fer, en zinc, potassium, folates mais aussi en calcium, les haricots, les lentilles et les pois cassés sont des atouts santé à valoriser.

Un petit plus : le daal est fait de plus de 50 variétés de légumineuses. Les plus appréciés de toute l'Inde :

Masoor-Daal.jpg Masoor Daal

photo Zanjabee.com

le Massoor Daal (lentilles corail)

le Toor Dahl (lentilles jaunes)

le Sambar (soupe de haricots rouges épicée)

Urad Daal (petites lentilles blanches décortiquées)

Rajma Daal (des haricots rouge foncé en forme de reins appelés Kidney beans)

Je vous y glisse quelques recettes vues sur des sites culinaires indiens. Cliquez sur les liens en surbrillance !

 

Les choux et choux rouges (tous les brassicacées en somme) se consomment de toutes les façons. Bien qu'ils ne soient dotés de grandes valeurs énergétiques, ils sont nécessaires au métabolisme.

 

Les poivrons

Rouges, verts ou jaunes, les poivrons sont excellents pour la santé !!! Toutefois, le poivron rouge est la variété à choisir les yeux fermés ! En effet, il propose des carotènes (provitamine A) et de flavonoïdes (vitamine P) qui ralentissent le vieillissement cellulaire et favorisent la protection des vaisseaux sanguins. Plus le poivron est mûr, mieux il est bénéfique ! Sa teneur en vitamine C fait aussi de lui un champion. Mais pas que ! Riche en fibres, il facilite le transit intestinal. Néanmoins, il ne garantit pas un apport énergétique des plus considérables.

poivron

Les piments (verts plutôt que rouges)

Verts plutôt que rouges, les piments regorgent de vitamines. – Bé oui ! On dirait pas comme ça, hein ? – Ils facilitent l'élimination des graisses, fluidifient la circulation sanguine et se présentent comme un anti-inflammatoire puissant. En outre, ils sont excellents pour résorber un rhume, une vilaine grippe. – Perso ! Je consomme plus de piment l'hiver que l'été pour justement limiter les états grippaux. Généralement, mon mal de l'hiver n'est pas plus important qu'un rhume. – On connaît le piment tel un antibactérien, antiseptique, c'est également un bon moyen de prévenir les maladies cardio-vasculaires. Autre propriété plus réjouissante : c'est un aphrodisiaque d'enfer ! Autant que le gingembre, il remet d'aplomb notre libido. Et concernant notre capital beauté, la vitamine E qu'il dispose prive l'accélération du processus de vieillissement. Il ne rajeunit pas mais freine l'oxydation des tissus. La peau est moins marquée par l'âge. (Je vous ferai un article spécial piments sur notre beauté et notre santé plus tard.)

 

Les aubergines

Quand je mange de l'aubergine, je pense à manganèse (oligo-élément qui participe à la fabrication des hormones et au fonctionnement de notre état nerveux) , cuivre (excellent pour la formation de l'hémoglobine et du collagène), vitamines (anti-oxydant, anti-stress et système hormonal au top!) et je me dis : Que c'est bon !!! À La Réunion, l'aubergine a le doux nom de bringelle provenant de brinjal nom donné par les Anglais installés en Inde, lui-même issu du Portugais brinjela dérivé du Sanskriit bhantaki et de l'hindi baigan. En fritures, en purée ou en daube ou encore cuite à la vinaigrette, j'en raffole !!!

 

Bon à savoir : Originaires d'Amérique Centrale et du Sud, les poivrons et piments sont issus du même arbuste. Comme la tomate et l'aubergine, eux deux proviennent donc de la même solanacée. Ce qui change n'est autre que leur goût. Le piment a une saveur qui brûle les papilles à cause (ou grâce) à la capsicine qu'il renferme dans ses graines alors que le poivron est plus doux, légèrement sucré.

 

Les courgettes

Originaire de l'Amérique du Sud, la courgette est le cucurbitacée le plus facile à préparer et à consommer. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, la courgette est un fruit – comme la courge, le potimarron, le potiron, la citrouille, la calebasse, le butter-nut – généralement consommé salé plutôt que sucré. Pourquoi ? Va savoir ?! Peut-être que sa chair peu ragoûtante pour certains et délicieuse pour d'autres se marie mal au sucre ? Ah, tiens ! ça me donne une idée ! Une tarte à la courgette et au miel ornée de noix de pécan, why not ? Affaire à suivre... Pour le moment, je me régale de mes courgettes salées, poivrées et aillées (sur une face) cuites au four avec un filet d'huile d'olive. Mmm j'adore !!! en plus ça ne fait pas grossir puisque la courgette est à 94,5% faite d'eau. Donc, je me fais plaisir avec bonne conscience.;-)

 Calebasse-de-La-Reunion.jpg La calebasse de La Réunion

photo: David Monniaux

 

Le butter-nut : une courge à la chair orange et sucrée à maturité. Elle est parfaite pour les veloutés, soupes et gratins mais on peut également la cuisiner au four (rôtie ou farcie).

 Courge-butternut.jpg

Parfaite pour Halloween! Ah ah ah !

 

Les carottes

Carottes.jpg

Tout le monde connaît les bienfaits de la carotte : une bonne vue, facilite le bronzage et en plus ça rend aimable...Ah ah ah ! Mais sait-on que :

  • Plus la carotte est colorée, mieux c'est !
  • Les carottes orange et marron sont plus riches en vitamines C
  • Cuite ou crue la carotte n'a aucune incidence sur notre poids
  • Il est préférable de la manger cuite plutôt que crue car elle est moins sucrée

Les tomates

Toutes les variétés de tomates sont bonnes ! Attention tout de même à ne pas abuser des tomates cerise qui sont assez sucrées. Toutefois, elles sont riches en vitamines. Une par jour = un panier de fruits pour une semaine. C'est pas moi qui le dis, c'est elle! -- Désolée je ne trouve plus le moment précis où elle fait cette déclaration ô combien mémorable et salvatrice pour moi. Cependant, vous découvrirez des vérités pour le maintien d'une nourriture saine et surtout pour prendre plaisir à manger. Grâce à elle je ne culpabilise plus de sauter le petit déjeuner. Je le cris écris haut et fort ici. Merci à vous Laurence Haurat.

 

Les chouchous

 Chouchous

Les christophines ou chayotes (chez moi on les appelle « chouchou ») Je vous invite à lire ceci qui est un excellent article sur la provenance et l'accoutumance de ce fruit qui se consomme principalement comme un légume.

 

Dans l'assiette sans faire d'excès

 

Les betteraves

Il existe de nombreuses variétés de betteraves. La première que l'on connaît et savoure communément est la betterave rouge aussi appelée la « carotte rouge ». Un légume qui a le pouvoir de garder notre jeunesse, notre vitalité et d'améliorer notre vision oculaire tout comme la carotte. La betterave blanche est celle que l'on cultive principalement pour sa production de sucre (saccharose). Enfin, la betterave fourragère qui sert à nourrir les vaches et autres ruminants. N'étant pas impropre à la consommation humaine, elle accommoder les plats en sauces et soupes. Son goût se rapprochant du radis blanc n'est pas déplaisant parait-il. – Intéressant...–

La betterave rouge dite potagère est celle que l'on connait le mieux. Sa couleur rouge nous fascine ou nous révulse. Son goût sucré et aigre à la fois ravit certains ou au contraire dégoûte plus d'un. Ce légume est néanmoins un bon apport en matière de vitamines. Sa racine renferme une bonne source de vitamines A et ses feuilles sont riches en vitamines K (pour la coagulation du sang).

 Betteraves

Il se peut que...

Votre urine ou vos selles prennent une couleur rougeâtre après avoir ingurgité des betteraves. Pas de panique ! Ce n'est que le signal de votre intestin qui n'a pas dissous les bétalaïnes (pigments de la betterave) mais a préféré les absorber tout de bon. Ce n'est en aucun cas un danger !

 

Petit plus : La betterave Chioggia est originaire de la Plaine de Pô d'Italie. Elle est fortement recherchée pour ses couleurs. Sa racine est ronde, une fois coupée se fractionne en de multiple anneaux de couleur blanche et rose vif. Elle se prête magnifiquement aux salades d'été. Lors de la cuisson, la chair de la betterave Chioggia devient rose pâle. Plus délicate que les betteraves traditionnelles, la betterave Chioggia nécessite un temps de cuisson bien inférieur.

 

Les pommes de terre

Tout est bon dans la pomme de terre ! À la vapeur, au four ou frite, la pomme de terre est excellente pour la santé. Riche en amidon, en fer et vitamines, ce féculent est un puissant anti-oxydant mais aussi un bon allier de notre transit. D'ailleurs plus la pomme de terre est cuite, mieux la digestion est facile. Et peu importe sa couleur, la pomme de terre est riche en fibres !

 

Pour la petite histoire : Les pommes de terres dites aussi patates ont été importées d'Amérique du Sud, précisément des Andes : Pérou, Bolivie, Venezuela, l'Equateur, Chili et Argentine. Introduite en Europe vers la fin du XVIe siècle à la suite de la découverte de l'Amérique par les conquistadors espagnols, elle s'est vite répandue à travers les nations. Aujourd’hui cultivée dans plus de 150 pays sous pratiquement toutes les latitudes habitées, elle réjouit les petits et les grands.

 

Les patates douces

Probablement originaire d'Amérique du Sud, la patate douce est une plante vivace et rampante qui se cultive largement dans les régions tropicales (l'Amérique du Sud, les Caraïbes, l'Afrique,...) et subtropicales (Chine, Inde,Taiwan,...) pour leurs tubercules irrésistibles autant pour leurs saveurs que leurs nutriments. Riches en amidon, en bêta-carotène et en saccharose, les patates douces sont aussi succulentes que des pomme de terre, peut-être même meilleures. Elles se dégustent en fritures, en daube avec de la viande ou du poisson également en pâtisseries. À La Réunion, le gâto patat' (gâteau patate en créole) est un entremet des plus savoureux. Moelleux comme un pudding, il est parfait pour accompagner une tasse de café ou de thé. – Dans un mois je pourrai en manger. Mmm, j'en ai l'eau à la bouche ! – Pour vous enrichir un peu plus venez jeter un coup d’œil ici.

 

Les racines de manioc

Manioc.JPG Le manioc mesure entre 30 et 50cm de long et 5 à 10 cm de diamètre.

Le manioc est une plante vivace qui nous vient principalement du Brésil. Il est aujourd’hui cultivé et récolté dans toutes les régions tropicales et subtropicales. Sa racine concentrée en amidon se consomme de différentes façons. Au Brésil, elle est réduite en farine qui porte le doux nom de farinha pour confectionner différents mets tels que le farofa, le tapioca. En Guyane, cette farine est appelée couac. C'est un ingrédient typique qui tient une grande place dans les cœurs guyanais. Les Réunionnais eux aussi, affectionnent le manioc précisément le manioc doux qui sert à concevoir de merveilleux mets : des galettes de manioc (aussi connus chez les Antillais sous le nom de cassave et sispa) – chez nous c'est galet' manioc – , des morceaux de maniocs frits que l'on déguste comme de grosses frites mais aussi cuits avec du sucre et un peu de beurre le tout parfumé à la vanille – toujours ! – et des gâteaux de manioc (une pâtisserie succulente aromatisée à la vanille et parfois agrémentée de noix de coco ou de raisins secs.) – Oh mon Dieu ! Qu'est-ce que j'en ai envie !!! –

 

Riche en amidon, le manioc est un féculent à goûter absolument une fois dans sa vie mais faut-il savoir comment le préparer. 

 

Le manioc amer(manhiot esculenta) contient un poison : l'acide cyanhydrique qui est le résultat des glucosides cyanurés toxiques transformés par une enzyme. Ce poison étant plus intense dans l'écorce, il est primordial de retirer le manioc de son écorce et de le laver à grande eau avant de commencer toutes manipulations de la chair blanche.

 

Les feuilles se préparent comme les épinards. Dans la cuisine réunionnaise, les brèdes manioc est un plat très apprécié. Cuits à la façon des épinards, ils se rehaussent de poitrine de porc fumée et de piments. – Après le rougail saucisses et le cabri massalé, le « brèdes manioc aux boucanés » est mon plat préféré. Ah tiens ! Une idée d'article : la cuisine réunionnaise.–

Feuilles-de-manioc.jpg

Feuilles de manoic

Photo Koividi

Je vous encourage vivement à visiter ce site qui porte haut et fort les couleurs et les saveurs de l'île intense, La Réunion.

Tous les légumes sont bons! je vous ai fait une petite liste de ceux qui m'importent mais j'en oublie d'autres notamment le chou-rave, les choux-fleurs, les navets -- ils sont pauvres en vitamines mais ne font pas de mal --.

 

Et enfin, ne vous auto-flagellez pas si vous mangiez ces nombreux légumes en conserve. Sachez que les légumes en conserve sont aussi bons pour la santé que les légumes frais. Bé ouais ! Que vous cuisiniez vos légumes maison, surgelés, en conserve ou prêts à l'emploi, vous bénéficierez des mêmes teneurs en vitamines, minéraux et anti-oxydants. Avec les procédés de mise en conserve, il s'écoule moins de 5 heures entre le moment où le légume à maturité est récolté et celui où il est conditionné. Alors que les légumes frais sont aussitôt mis en stock après leur cueillaison.

 

Contrairement aux idées reçues, il n'y a ni colorant ni conservateur dans les conserves de légumes. Les seuls ingrédients ajoutés sont de l'eau, un peu de sel et parfois des arômes naturels. Dans un cas précis, les petits pois profitent d'un allongement en sucre, tout ça sous le regard de la loi.

 

Si vous avez une farouche aversion pour les boîtes en métal, optez pour la conservation maison ! soit à l'aide d'un stérilisateur ou un autoclave acheté dans le commerce soit dans une cocotte remplie d'eau bouillante (+ de 100°C). Si vous choisissez la deuxième option, veillez à blanchir vos aliments avant de les stériliser. Ils seront d'autant meilleurs et plus sains. Inutile d'investir dans une machine ultra sophistiquée dans ce genre :

Sterilisateur-ABC.jpg

Stérilisateur de bocaux électrique, 200 euros et plus.

 

D'autres modèles plus abordables conviendraient tels que :

 Sterilisateur-bocaux-ABC.jpg

Stabilisateur électrique ABC 27L 1800W entre 70 et 100 euros selon les modèles ou celui-ci à moins de 90 euros :

 

Bon à savoir :

  • 400g de légumes (ou fruits) en conserve dans une journée = 5 fruits et légumes par jour. Le Programme National nutrition Santé cautionne cette allégation largement véhiculée par certains spécialistes. Toutefois, soyez prudents ! N'oubliez pas de rincer le contenu des boites avant toute manipulation.
  • Les boites en alu/acier ne sont pas polluantes ! L'acier et l'aluminium sont des matériaux 100% recyclables et-ce à l'infini. Bé ouais ! De plus, les boîtes se font de plus en plus légères et permettent un transport plus aisé.
  • Vos boîtes de conserves sont suivies à la trace ! En effet, l'agriculteur tient à jour l'identité de ses légumes en vue d'être acceptés par les usines. L'identification du producteur, la parcelle cultivée, les semences sélectionnées, la date de semis, les niveaux d'irrigation ainsi que les méthodes et produits de protection des cultures.
  • Les conserves peuvent se garder 3ans (dans un endroit sec et à l'abri de la chaleur) après la mise en boîte.

 

DSCN3783.JPG

J'adore la pastèque !!! Je l'ai déjà dit je crois. Elle n'est plus de saison mais j'en mangerai certainement à La Réunion puisque là-bas c'est le plein été.

Je vous ferai un article sur les fruits plus tard. 

 

Sources : Passeport santé ; Nutrition expertise ; Wikipedia ; gerbeaud.com ; mi aim a ou.com ; www.koividi.com dietejepense.com ;  doctissimo.fr et e-santé.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article